Intelligence Ambiante – Définition et historique

L’intelligence ambiante est une notion large qui regroupe un ensemble de technologies permettant un usage commun. On peut retrouver cette notion sous le nom d’intelligence ubiquitaire (Ubiquitous Intelligence), système pervasifs, “ ordinateurs évanescents ” ou plus récemment le partout (« everyware ») .
Cette notion est basée sur la vision de petits dispositifs bon marché, interconnectés et intégrés dans les éléments de la vie quotidienne, et dans le but de réaliser des applications courantes. Leurs tâches pourraient être de différents types, allant de la prévention (incendies, accidents) à l’assistance (guidage, contrôle à distance) en passant par le confort. Un point crucial de leur fonctionnement serait leur transparence: bien que présents, ils seraient invisibles à nos yeux, et l’interaction avec eux serait tout aussi invisible.

On peut alors définir l’intelligence ambiante comme l’intersection de trois domaines technologiques :
- l’« Ubiquitous Computing » : visant à intégrer les microprocesseurs dans les objets de la vie courante. Relèvent de ce domaine, les problématiques de miniaturisation, d’architecture des machines (électronique, nanotechnologies, ….) et des couches logicielles (IA, logique, …).
- l’ « Ubiquitous Communication » : visant à permettre la communication des éléments entre eux et avec les utilisateurs, tout en assurant une bonne sécurité (notamment concernant les données personnelles qui pourraient être acquises).
- l’ « Intelligent User Interface » : visant à permettre une utilisation intuitive, transparente pour l’usager. Cela regroupe des aspects sociologiques, tant pour les aspects éthiques liés à l’analyse et au stockage de données personnelles, que pour les aspects techniques relatifs au traitement automatique du langage et de la communication multi-modalités (ie. communication basée sur plusieurs moyens de communication, tels que les gestes, la parole, les expressions du visage).

Par exemple, on pourrait imaginer un mur interactif qui changerait d’apparence en fonction de l’humeur perçue et des préférences de la personne dans la pièce, ou des publicités personnalisées dans un centre commercial (comme dans Minority Report).

Cette notion impliquant de nombreux domaines scientifiques, seules de grandes entreprises ont pu lancer des recherches sur ce sujet.
Historiquement, elle apparaît dès 1988, avec Mark Weiser, chef scientifique de Xerox Parc, qui a présenté dans un de ses discours les principes de l’intelligence ubiquitaire :
- Le but d’un ordinateur est de nous aider à faire quelque chose d’autre.
- L’ordinateur parfait est un domestique silencieux et invisible
- Plus l’utilisateur peut interagir intuitivement, plus l’ordinateur est intelligent; l’ordinateur doit être une extension de notre inconscient.
- La technologie doit créer du calme.
Le terme d’intelligence ambiante, n’apparaît qu’en 1998 lors d’une présentation organisée par Philips, de Eli Zelkha and Brian Epstein. Ces derniers présentaient différents scénarii concernant l’évolution du marché de consommation de masse entre la fin des années 90 et le monde des années 2020. En 2002, un consortium dont fait partie Philips ouvrit le “ Homelab ” un maison permettant de tester les nouveaux prototypes technologiques pour la maison (photo de cette article)

 

One thought on “Intelligence Ambiante – Définition et historique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>