Les CGUs de Twitter

Connaître l’API, c’est bien. Avoir lu les conditions d’utilisations, c’est mieux !

Nous ne vous ferons pas l’affront de reprendre chaque paragraphes de “Developer  Rules of the Road” et de les détailler un par un. Mais certains points sont à connaître et peuvent surprendre. Toutes les mentions légales habituelles (conditions sujettes à changement, droit d’auteur …) ne seront pas explicitées.

Rules of the Road

Dans le premier paragraphe, il nous est signalé que l’utilisation de l’application développée est limitée à 1 millions d’utilisateurs uniques par jours et les objets implémentables sur site web à 10 millions d’impressions.

Dans le cas où l’on nécessiterait un accès à un nombre plus important il faut contacter l’équipe de Twitter afin de discuter des autorisations et conditions pour un usage plus massif.

Twitter Content

Ce paragraphe s’attache à la définition de l’usage qui peut être fait du contenu obtenu par le biais des fonctionnalités de l’API.

Le concepteur de l’application à pour obligation de faire apparaître le nom Twitter et le logo afin d’identifier la source des informations produites via l’API.

Dans le cas où l’application nécessite de recréer les parties essentielles de Twitter (comme la gestion du compte, l’affichage de la timeline d’accueil …), le service ne pourra pas être pré-installé sur des périphériques.  Il ne peut par ailleurs ni demander financement pour sa distribution, ni rediriger les nouveaux utilisateurs vers la page d’inscription du site, ni utiliser les données pour alimenter un réseaux social parallèle. Tout cela signifie que les fonctions “critiques” comme l’inscription ou l’affichage d’éléments clefs de Twitter, présentes dans l’API, ne peuvent en aucun cas être “court circuitées” par des fonctions à même vocations implémentées par d’autres codes. Cela ayant pour but de préserver l’intégrité de Twitter.

Principles 

Ce paragraphe décrit la philosophie d’utilisation de Twitter et de son API. En acceptant ces conditions, le développeur s’engage à respecter quatre principes  pour ne pas “surprendre” l’utilisateur :

- respecter l’intégrité des contenus twittés

- demander les droits pour envoyer et modifier des tweets, modifier le profil, ajouter des mot-dièse

- ne pas utiliser de logos pouvant induire en erreur l’utilisateur

- réutiliser le design de Twitter

Par ailleurs, il convient de :

- ne pas diffuser de spam

- respecter la vie privée de l’utilisateur

- être un bon partenaire de Twitter (c’est à dire ne pas nuire à Twitter et donc respecter les CGUs : tout service utilisant l’API doit donc inclure les CGUs de Twitter)

Les fonctionnalités de Twitter dans l’application

Cette partie décrit les fonctionnalités qu’un concepteur doit obligatoirement faire apparaître dans son application.

Les utilisateurs de Twitter doivent pouvoir se logguer à leur compte pour utiliser le service. Pour ceux n’ayant pas de compte, ils doivent être redirigée vers le site afin de pouvoir s’en créer un.

Une fois l’utilisateur connecté il est obligatoire d’afficher ses principales informations comme son avatar et son nom afin qu’il sache qu’il est connecté et que les informations produites sont mises en relation avec son compte.

Autres termes légaux

Cette dernière partie contient tous les aspect légaux “habituels” qui sont présents dans la plupart des conditions d’utilisation et  qui nous intéressent moins dans le cadre de cette étude.

Conclusion
Dans les articles à venir, nous tâcherons de vous présenter les bases concernant la programmation avec l’API de Twitter. Nous reviendrons par ailleurs en détail sur les CGUs de Facebook dans un autre billet.
Auteurs : Nicolas DAVID & Sylvain PALOMINOS
Encadrant : Morgan MAGNIN
Licence Creative Commons

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>