Article 5 – L’industrie des technologies médicales

 

Maintenant que nous avons parlé dans les articles précédents des technologies médicales et des formations qui y sont reliées, nous avons eu un aperçu de la filière dans son ensemble et nous passons dans ce qui suit à la description du marché des dispositifs médicaux.

Ainsi, nous réalisons en première partie une étude du marché afin d’éclairer le rôle acteurs actuels et nous aborderons en deuxième partie les enjeux concernant l’avenir sur secteur de l’informatique médicale.

Le marché des dispositifs médicaux

L’industrie des dispositifs médicaux bénéficie en France d’un potentiel collaboratif de R&D important constitué de laboratoires au sein des universités, de CHU, et de grands organismes de recherche (CEA, CNRS, INRIA, INSERM, etc…). D’après des données du Conseil national de l’industrie, la filière ”industries et technologies de la santé”  “représente près de 200 000 emplois, soit 4,6% des effectifs de l’industrie en France, auxquels s’ajoutent plus de 100 000 emplois indirects. Elle réalise un chiffre d’affaires d’environ 75 MD€ en France.  En matière de R&D, elle constitue la deuxième filière industrielle en France.” [1]

Outre cette dynamique d’innovation, les équipes de recherche de qualité et le tissus industriel dense, la France dispose d’un certain nombre d’atouts lui favorisant de jouer un rôle important dans le secteur des technologies médicales. Cependant, dans ce secteur, le tissu industriel français est caractérisé par une majorité d’ entreprises souvent de petite taille, ou sont absorbées par les multinationales d’origine étrangère.

Actuellement, le marché de l’e-santé se compose de près de 300 opérateurs privés et d’une dizaine d’acteurs publics. Des experts de Xerfi-Percepta[2] ont distingué cinq catégories d’acteurs dans le marché de l’ e-santé :

  • Les éditeurs de logiciels ou opérateurs de services ;
  • Les prestataires de services informatiques ;
  • Les fabricants de dispositifs médicaux ;
  • Les hébergeurs de données de santé à caractère personnel ;
  • Les autres intervenants  comme les opérateurs télécom, les spécialistes de télésanté/ télémédecine, les fournisseurs de services etc…

Parmi ces cinq catégories, les éditeurs de logiciel disposent du poids de marché le plus important. Pour répondre à la demande de plus en plus croissante, de nombreuses sociétés et opérateurs publics se sont développés. Certains groupes français comme Medasys ou IMS Health ont su s’imposer mais la plupart des éditeurs disposent d’une taille modeste et reste les principaux acteurs sont des groupes étrangers comme McKesson , InterSystem, Simens  etc…

Selon les estimations, le segment de la télé-médecine enregistrera la plus forte croissance. On distingue les grands groupes industriels  qui ont  des activités liées à l’imagerie médicale mais ceci ne représente que une part mineure de leurs chiffres d’affaires, néanmoins il existe des PME  spécialisées comme Olea Medical, considérée comme la 63ème entreprise la plus prometteuse de France[4] .

Une nouvelle tendance accompagne l’émergence du numérique, il s’agit du conseil des acteurs pharmaceutiques et hospitaliers. IMS Health a développé une nouvelle branche d’activités de consulting en innovation pour ses clients. Il s’agit d’auditer leur structure et de les orienter en fonction de leurs acquis vers l’innovation médicale. Jama, une PME française, a fait le choix de constituer des équipes de consultants aux parcours complémentaires (ingénieurs, médecins, pharmaciens, commerciaux), elle intervient entre autre dans l’accompagnement de la mise en place de nouvelles technologies de la santé ou dans des projets de transformation de Système d’Information dans ce secteur.

Enfin, sur le plan mondial, l’Allemagne constitue le plus grand marché de technologies médicales, il est deux fois plus développé qu’en France avec 22 milliards de chiffre généré en Allemagne contre 11 milliards en France. L’Allemagne est par ailleurs le plus grand producteur  de dispositifs médicaux high-tech dans le monde après les États-Unis et plus de  30% de sa production de produits,  techniques et appareils de pointe est localisé dans la région bavaroise. En effet, cette région concentre un grand nombre de compétences entrepreneuriales; aussi bien des PME que des groupes leader comme Siemens Medical Technology (leader dans l’imagerie médicale par exemple).

 

Avenir du secteur de la santé et du numérique en France

Le développement de la filière des technologies  médicales est conditionné  par l’existence d’une offre de formation adaptée aux besoins des différents acteurs. Il est important de favoriser les contacts entre médecins et ingénieurs dès la formation initiale et tout au long de leur parcours professionnel.

Les pouvoirs publics peuvent aussi avoir un rôle déterminant dans la croissance du secteur. En effet, outre l’aspect législatif, la promotion des projets,la création de start-up et même l’implication des usagers permettent  le renforcement de  la compétitivité entre les  entreprises du domaine et promouvoir l’excellence des laboratoires de recherche

Du fait que la concurrence des pays asiatiques, un appui politique et diplomatique à l’export afin de conquérir de nouveaux marchés et un positionnement à l’international  se fait de plus en plus rude, y compris par rapport aux pays traditionnellement forts (l’Allemagne et USA ).

Pour conclure, nous avons rendu compte des différents métiers existants dans le domaine de la technologie médicale. Nous avons souligné l’émergence de certaines activités qui y sont liées et avons finalement rappelé les enjeux d’un point de vue économique et politique dans le développement de ce marché innovant en France.

 

Sources

[1]http://www.redressement-productif.gouv.fr/cni/filiere-industries-et-technologies-sante

[2]http://www.xerfiprecepta.com/

[3]http://www.infodsi.com/articles/138737/sante-marche-porte-bien.html

[4]http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/palmares-les-72-entreprises-les-plus-prometteuses-en-france_31145.html?xtor=EPR11[ENT_Zapping]20111115%E2%80%93338772@18194365920111115063842

[5]http://www.olea-medical.com/files/files_presse_com/Olea%20Medical%20and%20SOFIRED.pdf?PHPSESSID=1ec3c9a40e72ba83b5a565e78b40fe18

 

Auteurs : Olfa Koubaa & Flore Massoullié

Encadrant : Morgan Magnin

 

 

 

 

Licence Creative Commons
Article 5 – L’industrie des technologies médicales de Olfa Koubaa et Flore Massoullié est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>