[Smart Cities] Synthèse

Si vous avez lu tous les articles avant celui-ci, vous avez du réaliser qu’une Smart City, c’est quelque chose de difficile à définir. La définition wikipédia basique donne une bonne vision de la ville intelligente idéale mais ne permet pas de saisir les moyens mis en oeuvre et les différents process nécessaires à la transformation d’une ville en smart city, car c’est bien là l’enjeu!

Si certains pays, qui se développement et s’urbanisent à grande vitesse, peuvent se permettre de créer des villes en les pensant smart pendant la création, la difficulté dans les métropoles actuelles réside en la capacité à se réinventer.

Plusieurs grandes entreprises d’IT utilisent le concept de Smart City comme un élément marketing pour récolter des clients dans le public. Ils proposent l’installation de capteurs et de centre de stockage et de traitement de données. Mais aussi leur expérience en Business Intelligence et en analyse de données pour proposer des logiciels plus ou moins sur mesure pour répondre à certaines problématiques des villes.

Mais c’est à travers ses habitants, en trouvant les meilleurs moyens d’interagir avec eux, qu’une ville passe de “digitale” à “intelligente”. Il faut dire que personne ne connaît mieux les problèmes d’une ville que ses habitants qui les vivent chaque jour et en râlent lors de soirées barbecue. Pour leur permettre de trouver des solutions à leurs problèmes, les villes ouvrent de plus en plus leurs données au public et l’invite à les exploiter de façon proactive comme à New York avec le programme New York City Big Apps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>