La face cachée des mainframes

Comme à nous, le terme de mainframe ne vous évoque peut-être rien de prime abord. Une image valant mieux que mille mots, en voici un exemple:

Un mainframe IBM

Exemple d'un mainframe IBM (Lawrence Livermore National Laboratory, 1964)

Nous allons cependant nous fendre d’une explication un peu plus détaillée.
Les mainframes sont des ordinateurs particulièrement puissants, de haute disponibilité, utilisés pour exécuter des applications critiques ou mettant en jeu des quantités de données importantes. Il peut par exemple s’agir de gestion de transactions financières.

Dans les articles à venir, nous tenterons d’apporter les réponses aux questions suivantes:

  •  Qu’est-ce qu’un mainframe?
  • Depuis quand sont-ils utilisés?
  • Qui les fabrique?
  • Quels sont leurs fonctions?
  • Dans quels domaines sont-ils impliqués?
  • Quelles sont les activités liées aux mainframes?
  • Quel est leur avenir?

Ce projet de veille sera réalisé par Bastien Marichal et Antoine Véron, élèves à l’École Centrale de Nantes, sous la supervision de M. Jean-Yves Martin, enseignant à l’ECN.

__________

Licence Creative CommonsCette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.

Le HTML5 dans la vraie vie

I) Introduction

Nos quatre premiers articles ont beaucoup traité de la théorie du HTML5 et du CSS3. Finalement, le plus simple pour comprendre ces deux nouvelles technologies, et où en sont les développements, est de vous présenter une petite sélection de sites qui parlera d’elle-même.Bien évidemment, on ne va pas vous quitter comme ca. Nous allons pointer du doigt ce qui est intéressant dans ces sites et ce qui est un peu plus gênant. Nous reviendrons ainsi sur les problèmes de compatibilité abordés dernièrement. Nous examinerons notamment des sites qui oeuvrent pour le bien-être des amoureux du HTML5 à travers leurs nouvelles expériences. Dépêchons-nous d’aller voir ces pionniers du Web.

II) Command HTML5 and Conquer JavaScript

Si vous aimez les petits jeux sur internet, peut-être avez-vous déjà trouvé des jeux en HTML5 (par exemple sur http://www.jeux-en-html5.fr/). Commençons par cet exemple de site proposant une version en HTML5 d’un jeu mythique : Command and conquer. Vous pouvez directement visionner sans vous fatiguer cette video. Après lecture de nos précédents articles, vous serez peut-être curieux de savoir quelle feature du HTML5 est mise en œuvre ici. Et bien il s’agit avant tout de l’élément canvas ! Pour rappel, cet élément permet de réaliser du dessin 2D. Vous voulez en savoir plus ? Voici un excellent “cheat sheet”).

Comme vous pourrez le lire sur le site lui-même, il s’agit avant tout de démontrer la puissance du HTML5 et les nouvelles possibilités qu’il offre. HTML5 est-il synonyme du déclin des jeux flash, et du commencement d’une nouvelle ère ? Il est probablement trop tôt pour le dire. Dans cet exemple, le jeu demande un temps de chargement important. Il a sûrement posé des problèmes complexes aux développeurs (qui ont choisi le HTML5 plus par défi que par intérêt technique) et n’est pas compatible avec tous les navigateurs. Mais nous dérivons et le groupe de veille sur les moteurs de jeux doit posséder plus d’éléments de réponse que nous !

III) Blur Ray

Outre les sites explorant les nouvelles fonctionnalités du HTML5, vous pourrez également trouver certaines propositions pour les développeurs, que ce soit des idées ou du code à intégrer à vos sites. Nous avons ainsi sélectionné deux articles de css-tricks.com Le premier présente une idée assez simple : en combinant pour un mot la transparence et son ombre, on peut créer un effet de flou ! Vous pouvez même vous servir de JavaScript pour aller un peu plus loin…

Le second propose des barres de chargement. Le code est plus complexe tout en restant abordable : on utilise ici des dégradés et des bords arrondis. Pour les animations, il s’agit là d’un problème plus difficile. Tout d’abord, seul Webkit (le moteur de Chrome et de Safari) prend en charge ici les animations en CSS3. Enfin, le développer utilise du JavaScript pour les animations complémentaires.

Le créativité pour l’utilisation du CSS3 semble donc de mise, mais nous devons garder à l’esprit les problèmes potentiels de compatibilités.

IV) Soyons concis !

Pour les personnes qui se sentent un peu moins artistes, un autre développeur en HTML5 nous propose un travail très talentueux, mais surtout extrêmement concis !

Le développeur de Revista Boda a su rapidement donner, en jonglant entre les <nav>, <header>, <footer>, <section>, <aside> et les plus traditionnels <div>, une forme classique mais jolie. N’oublions pas que le HTML5 a avant tout été conçu pour aider les développeurs à créer avec plus de rigueur, mais aussi de facilité, de beaux sites !

V) Manufacture de slider

Voilà un autre exemple d’expérimentation proposé par un dénommé Ceege : un slider en pur CSS3. Ainsi, alors que les sliders normaux sont en JavaScript (un exemple en jQuery ici), nous avons ici une toute autre version ! Fantastique, incroyable, vous pouvez désormais abandonner JavaScript… ou pas. Ainsi, Ceege analyse son travail, expose des failles bien connues comme les problèmes de compatibilité et d’autres plus particulières à son slider : les problèmes de fluidité et les difficultés de navigation.

Il conclut ainsi : “Just think of all the small things you can now use CSS3 transitions and animations for. Say goodbye to chunky JavaScript for simple things like fading link colors!”

VI) Conclusion

Nous avons donc passé en revue quelques sites qui utilisent le HTML5 et le CSS3. De nouvelles fonctionalités émergent mais leur utilisation reste encore limitée. Est-ce dû à la jeunesse de ces technologies ou existe-t-il des limites fondamentales et intrinsèques ? Les problèmes de compatibilité sont extrêment importants aujourd’hui mais devront disparaitre au fur et à mesure de l’évolution des navigateurs. Cependant les nouveaux langages du Web possèdent également d’autres limites, liées à leur conception même. On peut remplacer du JavaScript par du CSS3, mais le CSS3 n’a pas pour vocation de remplacer en totalité le JavaScript ! On présente parfois le HTML5 comme la technologie qui prendra la place du flash mais est-ce seulement possible ? Aux limites techniques, n’oublions pas non plus les limites humaines, que ce soit les habitudes du développeur ou les enjeux politiques et économiques. Si le HTML5 et le CSS3 ne sont peut-être pas les révolutions attendues, une chose est sûre: ils promettent de nombreuses améliorations qui fleurissent déjà sur le web !

 

Luc et Karlotcha

Licence Creative Commons

Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transcrit.

[JAVAS] Les API Javascript – Présentation du projet de veille technologique

Bonjour à tous,

Nous sommes Sébastien Bro et Marc Laurent, élèves ingénieurs en 3e année à l’École Centrale de Nantes en option Informatique. Dans le cadre d’un projet de veille technologique nous allons publier chaque semaine un article sur le thème des API Javascript. L’objectif est de faire un tour d’horizon des API existantes et de l’état des implémentations offertes par les navigateurs courants.

Ce projet est encadré par Jean-Yves Martin, directeur adjoint du département d’enseignement Informatique et Mathématiques à l’Ecole Centrale de Nantes, et s’effectue conjointement avec des étudiants de l’Ecole Centrale de Lyon, sous la tutelle de Daniel Muller, Responsable du MS Management et Développement des Systèmes d’Information.

Cet article constituera le sommaire de toutes les API JavaScript que nous allons aborder. Il sera régulièrement mis à jour et linké à tous les articles portant sur les API JavaScript auxquelles il fait référence.

Sommaire des API JavaScript traitées dans le cadre de ce projet de veille technologique :

Licence Creative Commons
Les API Javascript de Bro – Laurent est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité – Pas de Modification 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à veille-techno.blogs.ec-nantes.fr.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://veille-techno.blogs.ec-nantes.fr/.