[MODEL2012] Comparaison sémantique de langages haut niveau – Prélude

Les moyens de communication font partie des technologies les plus anciennes, celles dont l’histoire est intégralement liée à celle de l’humanité. Cette épopée a commencé avec l’invention de l’écriture, pour finalement atteindre notre époque du tout numérique, en passant par l’imprimerie et le téléphone. Mais peut-on dire que nous disposons d’un moyen de communication efficace, et ce après plus de 12000 ans d’aventure humaine ?

Je m’appelle Maxime Alay-Eddine, et je suis padawan de niveau trois à l’Ecole Centrale de Nantes. Dans le cadre de ma formation, je travaille au sein du Bureau d’Etudes du Centre d’Excellence Systèmes de Navigation inertielle de SAGEM – Groupe SAFRAN. Malgré ma modeste expérience en entreprise, j’ai pu constater l’importance de la communication entre différentes équipes, en particulier lorsqu’elles sont issues de milieux techniques différents : ce n’est pas parce que deux personnes parlent la même langue qu’elles parlent le même langage.

Confucius disait “Une image vaut mille mots“, et cette citation justifie pleinement l’existence des langages de modélisation, destinés à représenter toute information sous une forme graphique, normalisée et universelle.

Ces langages sont particulièrement intéressants, et j’ai choisi de réaliser une Veille Technologique sur ce sujet, en publiant mes travaux sur ce blog.

Durant les prochains mois, je vous parlerai de langages de modélisation de haut niveau, à travers l’étude d’UML (Unified Modeling Language), de SysML (Systems Modeling Language), et d’AADL (Architecture Analysis & Design Language).
Trois langages, un seul but : faciliter l’échange de l’information. Mais cet objectif est-il rempli ? Ces langages sont-ils seulement naturels pour l’homme ? Que se passerait-il si je donnais à ma grand-mère les diagrammes UML d’un trombone à coulisse ? Peut-on représenter l’Etoile de la Mort en AADL ?
Nous répondrons à toutes ces questions au cours des prochaines semaines, via l’étude de ces différents outils, des exemples concrets, une comparaison globale, et l’analyse de leurs futurs respectifs.

A très bientôt, et que la force soit avec vous !

Licence Creative Commons
Comparaison sémantique de langages haut niveau de Maxime Alay-Eddine est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé.